Chapitre 1 : Stratégie et thèse du groupe


Après avoir travaillé sur les pratiques de l’amateur et le développement d’outils critiques, l’IRI oriente ses prochains développements dans le domaine des études numériques. L’engagement vers les études numériques implique un travail sur l’organologie des savoirs, en particulier l’étude et le développement des technologies académiques numériques. Les savoirs académiques sont publiés et soumis à la critique, ils dépendent donc des organes de publication. Le développement du numérique vient reconfigurer l’espace d’édition et de publication des savoirs. Or, en ces temps d’industrialisation de la rétention tertiaire, toutes les modalités de publication (textuelles, audiovisuelles, numériques) sont modifiées. Ces modifications se font principalement dans le sens toxique qu’une absence de politique éditoriale a laissé croitre, et appellent de nouvelles critiques.